2 réflexions sur “ Le blog ! ”

  1. J’étrenne le blog par une question qui fait débat, et la réponse d’un pro sera éclairante :

    On voit sur Youtube des démonstrations épatantes de saxophonistes qui testent des ligatures de toutes sortes : de l’ultra élaborée au lacet de chaussure. Avec une seule moralité : pour un même soufflant expérimenté, le son est identique !

    Alors : la ligature a-t-elle un effet sur le son, et si oui, avec quelles conséquences ?

  2. Bonjour, la ligature a une fonction certaine sur la stabilité de l’anche sur la table du bec.
    Celle-ci doit être maintenue uniformément sans être complètement figée.

    Mon avis est que plusieurs ligatures simples adaptées au bec, quelles qu’elles soient, rendront un son identique à l’oreille si la pression de serrage est la même.

    La position de la ligature a de toute évidence une incidence sur la longueur de vibration disponible de l’anche et donc du son.

    Certaine ligatures proposées par François Louis ou Jean Luc Vignaud (JLV) misent sur une liberté de vibration de l’anche en diminuant et en répartissant précisément les points d’appui de celle-ci sur le bec et/ou sur l’anche.

    Mon choix s’est porté sur une ligature Selmer des années 60 à 1 vis centrale inférieure pour des raisons de facilité de mise en place et de solidité.

    Néanmoins, un musicien averti peut sentir des différences que je qualifierai de subtiles entre plusieurs ligatures.

    Pour conclure, je pense que le plus important est de choisir une ligature dont la pente adaptée à celle du bec ou avec un appui de type « à bascule », de la positionner correctement, de serrer modérément et surtout (le plus dur !) de trouver une bonne anche.

    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Laurent Rousset